Punk’s not dead

Egypt independent – un petit grand journal. Il sortait des infos, racontait des histoires, provoquait volontiers. Un compagnon de la révolution égyptienne, biberonné aux manifs, aux combats, au changement.
Un réservoir de talents, aussi, des fines plumes et des yeux vifs. On peut leur faire confiance, à ces gars-là. L’histoire n’est pas finie. Ce qu’ils ont raconté pendant quatre ans ne s’éteindra pas. J’ai beaucoup pensé à eux quand j’ai écrit « Cherchez la flamme ». On les reverra, ici ou ailleurs.
Lina Attalah, la rédactrice en chef, l’une des meilleures personnes que j’ai pu connaître au Caire, ne dit pas autrement : « We leave you with the hope of coming back soon, stronger and unbeaten, ready to incessantly travel to uncharted territories of storytelling. »

Ciao bello.

PS : « Comme tous mes autres semblables, j’étais un fouineur, un éternel insatisfait et parfois un fauteur de troubles inconscient. Je ne m’arrêtais jamais assez longtemps pour avoir le temps d’y réfléchir, mais mon instinct me semblait juste. Je partageais l’optimisme fantasque qui nous faisait croire que certains d’entre nous allaient de l’avant, que nous avions choisi la bonne voie et que les meilleurs du lot finiraient inévitablement par percer.
Mais comme d’autres j’avais aussi le sombre pressentiment que la vie que nous menions était une cause perdue, que nous étions tous des acteurs qui nous abusions nous-mêmes tout au long d’une absurde odyssée. Et c’était la tension entre ces deux extrêmes, idéalisme tapageur d’une part, hantise de l’échec imminent de l’autre, qui continuait à me pousser en avant. »
Hunter Thomson – Rhum Express.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s