Pigeons volent

Ça se passe quelques minutes avant l’appel à la prière, quelques minutes avant le coucher du soleil. Loin de mon balcon, plein sud, la façade d’un immeuble semble s’embraser. Les rayons du crépuscule ocrent Le Caire, quand le smog s’allège.
C’est à ce moment-là que les pigeons décollent.
Je ne sais pas ce qu’ils se disent. « Les gars, on se dégourdit les ailes » ou « Footing du soir, espoir » ou « Le dernier à décoller est une poule » ?

Ils décollent, tous ensemble et volent autour du pigeonnier/poulailler aménagé à la diable sur le toit d’un immeuble de mon quartier.

C’est un footing (winging ?). A petites volées. En rythme et en ordre, comme un banc de harengs.
Ca dure une dizaine de minutes. Puis ils atterrissent, tous ensemble, sur le toit du pigeonnier.
J’imagine qu’après, ils font leurs étirements.

« Allez les gars, on me déploie ces rémiges ! »

http://www.geo.fr/voyages/vos-voyages-de-reve/egypte-flanerie-rues-le-caire/pigeonnier-cite-des-morts

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s